samedi 22 janvier 2022

Ma péla des Aravis

Bonjour à tous, 

Hum, ça sent bon le fromage fondu, non ? La péla est un plat  savoyard cuisiné avec un bon reblochon le fromage traditionnellement utilisé pour préparer la tartiflette. Un fromage au lait cru, L’AOP dont il bénéficie est la garantie de sa qualité. La péla est un plat d’hiver réconfortant, ce plat est apprécié à la maison  après une journée de skis ou raquettes, autour d'une bonne table avec les copains. Agrémenté d’oignons, de poitrine fumée,surtout pas de vin blanc ni de crème fraîche. Avec cette recette, j’ai gagné la deuxième place au  concours de la péla des familles à Toquicimes le rendez-vous de la cuisine de montagne à Megève l’automne dernier. Je fais le concours chaque année, un moment convivial, de partage de recettes et une belle fête de la gastronomie où les grands chefs sont présents.  Je vous partage donc  cette  recette de ma péla  avec plaisir. J’ajoute parfois une poignée de champignons suivant mes récoltes d’automne.


Alors à vos tabliers !

 



Pour 8 personnes. Cuisson et préparation : 60 mn
1,500kg de pommes de terre - 300g de poitrine fumée artisanal - 3 oignons doux - 3 cuillères à soupe de beurre -sel - poivre - 2 reblochons fermier pour moi.
 
 
Déroulement 
 

 1) Laver les pommes de terre. Les plonger dans une casserole remplie d'eau froide salée. Porter à ébullition et faire cuire pendant 20 à 25 minutes. En fin de cuisson égoutter les pommes de terre.Laissez refroidir et épluchez - les.

 

2)Éplucher et  émincer les oignons, les faire dorer dans une cuillère de beurre. Détailler le lard en petits cubes, les ajouter dans la poêle avec les oignons, faire rissoler. Réserver dans une assiette. 

 

3) Dans la poêle mettre les deux cuillères de beurre restantes ajouter les pommes de terre et faire rissoler. Remettre les lardons et les oignons, mélanger le tout.

 

4) Coupez un reblochon en tranches, ajouter à la préparation. Laisser fondre sans mélanger ; une croûte dorée se forme au fond du poêlon

 

5) Pour finir, couper le deuxième reblochon en deux dans la hauteur, puis encore en deux dans la largeur.

Déposer les morceaux de fromage croûte en bas (sur les pommes de terre) et faire dorer au four à 180° pendant 1/4 d’heure.

 

6) Servir avec une bonne salade verte,


les gagnants avec Monsieur René Meilleur chef de la Bouitte***,St Martin -de- Belleville
 

 



N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire à la fin de la recette, ça me fera plaisir.

 Merci!

  • Comment bien choisir le reblochon.

     Le reblochon laitier est produit quotidiennement dans les laiteries il se reconnaît à sa pastille rouge. Le reblochon fermier est produit directement à la ferme, à partir du lait d’un seul troupeau. Il est reconnaissable à sa pastille de caséine de couleur verte.Le Reblochon est né au XIIIe siècle de l'astuce des fermiers de la vallée de Thônes, qui pratiquaient une traite incomplète devant le propriétaire afin de diminuer le coût de la location des terres basé sur la quantité de lait produite. Lorsque le propriétaire était reparti, ils «reblochaient» (pincer le pis une deuxième fois) pour achever la traite, et fabriquaient avec ce lait un fromage, le Reblochon.
    Au XIIIème siècle, le Reblochon était uniquement fabriqué à la ferme.

mercredi 19 janvier 2022

Vin à l’orange

Bonjour à tous,

Les temps incertains et la saison froide ont au moins ceci de bon, qu’ils nous recentrent sur les vraies valeurs, nous incitent à activer la chaleur du cocon familial ou du cercle amical et à partager ensemble  les authentiques plaisirs de la vie. Pour Noël, j’avais préparé des cadeaux faits maison, chocolat, Sablés et vin d’apéritif. Des cadeaux gourmands et plein d’attentions, car le temps passé à les réaliser est un témoignage d’affection. Je dépose aujourd’hui cette recette  de vin à l’orange laissée de côté.

Alors à vos tabliers !

 




 Vin à l’orange.

Préparation :15 minutes.  Macération : 2 mois.

Pour 1 litre de vin

 200 g de sucre en poudre - trois belles oranges non traitées - 75 cl de bon  vin rouge - un citron non traité - un bâton de cannelle -  une cuillère à soupe de clous de girofle - 10 cl d’eau de vie.

Déroulement :

1) Versez le vin dans un grand bocal en verre, ajoutez-y le sucre en poudre et mélangez pour le dissoudre. 

2) Laver bien les orange et le citron bio

3)  Piquer l’une des oranges de clous de girofle, puis couper le citron en deux. Ensuite, placer tous les fruits dans le bocal et ajoutez le bâton de cannelle.

. 4) Versez l’eau de vie, fermer et laisser macérer deux mois dans un endroit frais et protégé de la lumière

 5) filtrer et mettez en bouteilles. Rendez - vous  dans 2 mois pour la dégustation.

 


N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire à la fin de la recette, ça me fera plaisir.

 Merci!

samedi 15 janvier 2022

Tisane fruitée zéro déchet aux épluchures bio

   

Bonjour à tous, 

le week-end dernier, il ne faisait pas beau, j’en ai profité pour expérimenter le déshydrateur de ma copine Audrenne. Je me suis amusée à faire des tranches de pommes séchées, les fruits séchés sont pratiques à glisser dans le sac à dos lorsque nous partons en randonnée. J'ai été conquise par le goût intense et la texture.J'ai coupé les tranches de pommes un peu trop fines à mon goût car  ma mandoline   ne se règle pas. Et pour ne rien perdre, avec les pelures, et avec les astuces zéro déchet de Linda Louis Berry j'ai fait une tisane fruité. Son livre Délices déshydratés donne de précieux conseils sur la méthode de déshydratation et il y a aussi des recettes pour faire les chips de légumes et de fruits. 

Alors à vos tabliers !




 Des épluchures  de citrons, de kiwis, de pommes et d’oranges.  6 pommes- 4 oranges - 2 citrons - 2 kiwis -6 baies de genièvre - 1 bâton de cannelle   et un pouce de gingembre. Des fruits bio bien sûr !


Déroulement : 

1)lavez,  Peler les pommes et coupez-les en quatre.  Garder la peau. 

2)  Prélever les écorces des agrumes avec un économe. 

3) Éplucher les kiwis. Pelez le gingembre.

4)  Faites sécher ce mélange au déshydrateur  13 h à  ou au four à 45°. Laissez refroidir.

 





5) Versez le tout dans un saladier et émietter du bout des doigts. Ajoutez un bâton de cannelle mixé grossièrement et six baies de genièvre broyées. Incorporer une gousse de vanille hachée dont vous avez utilisé les grains dans une autre recette, qui reste très parfumée est utilisable.

6) Conserver cette tisane dans un bocal. Compter une cuillère à café bombée de tisane pour 200 ml d’eau bouillante et laisser infuser 10 minutes avant de déguster.

Réconfortante et apaisante cette tisane n’est composée  que d'épluchures.


 


À très vite pour d’autres recettes !
 
Merci de votre visite.
 .N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sur la recette.


mercredi 12 janvier 2022

Le bœuf bourguignon

Bonjour à tous,
 
J’ai un faible pour les plats en sauce et vous ? 

Que serait notre cuisine sans le bourguignon, la blanquette de veau et bien d’autres recettes encore ? Une bonne cuisine du terroir à redécouvrir pour le plus grand bonheur des gourmands. J’aime cuisiner dans ma cocotte en fonte, des plats simples qui nous réchauffe, mais par contre qui demande du temps de cuisson, une bonne viande de race charollaise unie avec un vin rouge de Bourgogne et voilà un plat mijoté qui se déguste avec une purée ou de la polenta.
. Rien n’empêche de le cuisiner la veille, le bourguignon sera  encore meilleur.
 
Alors à vos tabliers !





Préparation 15 minutes.  Cuisson 3 h

2 kg de paleron coupé en cubes - 75 cl de vin rouge de bourgogne - trois cuillères à soupe de farine - un bouquet garni- un vert de poireaux -2 carottes - deux cuillères à soupe d’huile  - 30 g de beurre -  deux carreaux  de chocolat -  sel,  poivre du moulin

Dérouler de la recette.
1) faites chauffer le beurre et l’huile dans une grande cocotte est faite revenir les cubes de viande.
 2) Quand ils sont bien doré, ajoutez les carottes en tranches, saupoudrez les de 3 cuillères à soupe de farine en remuant longuement puis versez le vin, salez, poivrez et ajoutez le bouquet garni et le vert d’un poireau . 
3) Ajoutez les deux carreaux  de chocolat. 

4) Faites mijoter sur feu très doux pendant trois heures. 5) Au bout de ce temps, retirer le couvercle et le bouquet garni et servez aussitôt dans la cocotte avec une purée de pommes de terre. Bon appétit.



À très vite pour d’autres recettes !
 
Merci de votre visite.
 .N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sur la recette.

jeudi 6 janvier 2022

La crème caramel

Bonjour à tous,
Voilà un dessert familial laissé un peu de côté, et pourtant tellement bon. La priorité dans cette recette et d’utiliser des ingrédients de bonne qualité. Plusieurs fois, j’ai essayé de refaire cette recette pourtant si simple et le résultat n’était pas fameux, et puis je suis tombée par hasard sur le blog de Paris dans ma cuisine, avec de belles recettes.J’ai testé, le résultat et là. Une texture parfaite, juste ce qu’il faut en sucre, des œufs, du lait et de la vanille de qualité, et voilà la crème au caramel parfaite. À la maison, nous avons adoré.
Alors à vos tabliers !






Pour 6 personnes
 Pour le caramel :100 g de sucre.

Pour la crème : 650 ml de lait entier -  une gousse de vanille -  quatre gros œufs bio ou élevé en plein air.

Préchauffez votre four à 150°
 
Commencer par préparer le caramel en versant le sucre dans une casserole en veillant à bien l’étaler sur toute la surface de la casserole que vous déposer ensuite sur le feu, faites glisser le sucre puis le caramel de part en part de la casserole hors du feu àfin de former un caramel avec une jolie couleur. Ne pas mélanger le caramel avec une cuillère ou autre.
Quand vous obtenez un beau caramel bien coloré versez-le dans un grand plat ou des petits ramequins,  le caramel va durcir très rapidement, c’est normal
Déposer les ramequins dans un grand plat qui vous servira pour faire un bain-marie.

Préparer la crème :
Mettre le lait dans une casserole avec le sucre et la gousse de vanille fendue en deux dont vous aurez prélever les grains, amener à petite ébullition en mélangeant de temps en temps et laissez refroidir ensuite quelques minutes.

Dans un grand saladier battez les œufs pas trop longtemps pour ne pas former une mousse. Versez le lait tiède dessus en mélangeant toujours lentement. Versez le tout sur le caramel qui se sera solidifier. Déposer dans le four et remplissez immédiatement le fond du plat au 2/3 avec de l’eau bouillante.
Baisser le four à 120° et faites cuire pendant 30 minutes àfin que les crèmes soit prises mais reste tremblotantes
Vous devez pouvoir y insérer la lame d’un couteau qui ressortira propre.
Éteignez le four et laissez-y les crèmes pour encore 30 minutes en fermant bien la porte.

Laissez refroidir 20 minutes hors du four filmer-les, mettre au réfrigérateur pendant au minimum trois heures personnellement  je les ai laissées une nuit. Servez tel qu’elle ou démouler les crèmes en passant la lame d’un couteau sur le pourtour.
 


À très vite pour d’autres recettes !
 
Merci de votre  visite.
 .N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sur la recette.