mercredi 31 mars 2021

Carrot cake

 


Bonjour 

Le printemps pointe son nez, l'air s'adoucit, les jours rallongent et s'éclairent, la nature reprend des couleurs. Les petites fleurs  sont de retour dans le jardin. Pâques arrive dans quelques jours et j’avais envie de faire ce carrot- cake une recette typiquement Suisse qui vient de ma famille. Pour le côté pratique le gâteau est meilleur après 2 à 3 jours, bien emballé dans un film alimentaire et conserver au frais et vous faites le décor au dernier moment, c'est super-joyeux !

Amusez-vous !

Alors à vos tabliers !


Préparation :  45 mn. Cuisson : 50mn

Pour 5/6 personnes : 175 g de carottes crues râpées finement - 175 g de poudre d’amandes - 125 g de sucre roux - 2 œufs - 40 g de farine - 1 citron bio le zeste et le jus - 1/2 cuillère à café de levure - 1 pincée de sel - 1/2 cuillère de gingembre râpé - moule à gâteau beurré, fariné et gardé au frais.

 Pour la décoration : soit un glaçage  avec 100 g de  sucre glace et 2 cuillères à soupe de jus de citron ou comme moi avec du sucre glace  et quelques carottes en massepain.

Tous les ingrédients doivent être pesés et prêts avant de commencer. Mélanger la farine et la levure. Préchauffer le four à 180.

Battre les jaunes d’œufs et le sucre pendant quelques minutes jusqu’à une consistance crémeuse. Incorporer par portion, en soulevant avec une spatule, le jus et le zeste de citron finement râpé. Les carottes, la poudre d’amandes, et la farine. Battre les blancs en neige ferme avec le sel et les ajouter au  mélange en soulevant délicatement avec une spatule. 


 
Avant d'avoir incorporé les blancs en neige

Remplir un moule à gâteau  et faire cuire 50 minutes. Contrôler la cuisson en plantant un couteau dans le gâteau si le couteau est sec le gâteau est assez cuit.


Faire le glaçage quelques heures avant de servir et laisser à température ambiante.Ou comme moi un peu de sucre glace saupoudré sur le dessus 4 carottes en massepain et de la pâte d’amande maison  ici pour faire le gazon 


 
 

Merci de votre visite
 .N’hésitez pas à me laisser un commentaire sur la recette ! 



samedi 27 mars 2021

Galettes à l’ail des ours

Bonjour,

Je vous propose aujourd’hui ces fines galettes croustillantes  garnies à l’ail des ours. Elles  sont parfaites pour un apéro dinatoire avec différentes garnitures houmous, crème de légumes ou simplement  pour le petit creux de 10 h. Elles ne sont pas compliquées à faire et si vous n’avez pas tout grillotté vous pouvez les congeler facilement pour une prochaine fois. Encore une belle recette d'Isabelle

Alors à vos tabliers !.

 

 


 
Pour 4 galettes : 250 g de farine - 15  cl d'eau bouillante - 1 bouquet  d'ail des ours - huile d'olive - poivre du moulin - fleur de sel 
 


 
Mettre la farine et le sel dans le bol du robot, muni du crochet à pétrir, mettre en petite vitesse et ajouter l'eau en filet dans le bol, laisser pétrir 5 minutes, la pâte doit être souple, non collante. Former une boule et couvrir le bol d'un torchon propre, laisser reposer la pâte 30 minutes.
Ciseler finement les feuilles d'ail des ours. Séparer la pâte en quatre. Etendre chaque pâton en une fine galette rectanculaire, badieonner d'un peu d'huile d'olive et garnir généreusement d'ail des ours,  poivre et fleur de sel. Rouler sur la longueur pour obtenir un long boudin puis l'enrouler sur lui même comme un escargot. Laisser reposer 15 minutes.

Faire chauffer une grande poêle antiadhésive sur le feu doux. Au rouleau à pâtisserie, abaisser  finement les escargots en grandes crêpes rondes. Cuire les galettes une par une dans la poêle, à sec, laisser dorer doucement environ 3 minutes, retourner et compter encore 3 minutes. Transférer sur une grille au fur et à mesure si vous vouler les garder croquantes.Vous pouvez mondifier la cuisson, si vous laisser moins longtemps vous obtiendrez  des galettes plus souples pour faire des wraps par exemple.






Merci de votre visite
 .N’hésitez pas à me laisser un commentaire sur la recette ! 


jeudi 25 mars 2021

Ma crème de haricots azuki / betteraves


 Bonjour,

Ce petit haricot rouge venu tout droit d'Asie, je l'ai découvert lors d'un stage de qi gong où  les recettes de  cuisine tenaient une place importante dans notre journée. J'ai adoré. Cette graine fait partie de la famille des légumineuses et se consomme aussi sous forme de purée ou compote pour sa douceur sucré  dans les mochis par exemple pour le goûter. Il se trouve facilement dans les épiceries ou magasin bio, il y a déja une recette de chili  avec les azukis sur le blog ici.  Aujourd'hui c'est une crème façon houmous que nous allons faire. La douceur du haricot azuki fonctionne à merveille avec la betterave,  sans parler de sa  couleur d'un joli rouge.

Alors à vos tabliers !


 

Pour 4 personnes : 1 grosse betterave rouge - 125 g de haricots azuki - 1 gousse d'ail - 3 cuillères  à soupe d’huile de sésame - 1 cuillère à café de graines de sésame - poivre du moulin - sel - le jus d’un demi- citron.



La veille faire tremper dans un grand saladier rempli d’eau froide les haricots azuki. Le lendemain, rincez et égouttez-les. Faites les cuire dans de l’eau froide avec une pincée de bicarbonate, cela aide la digestion, portez à ébullition et laissez cuire doucement 1 h15. Égouttez. Dans le blinder déposez vos haricots, la betterave coupée en dés, le jus du demi- citron  et la gousse d’ail. ,Mixer pour obtenir une crème. Ajoutez 2 cuillères l’huile de sésame, le sel, le poivre. Rectifiez l’assaisonnement et décorez votre crème avec les graines de sésame et une cuillère d’huile. Si vous manquez de temps vous pouvez réaliser la recette avec un bocal de haricots azuki. 

Dégustez sur des tartines, en dips, avec des gressins, des bâtonnets de légumes...



Merci de votre visite
 .N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sur la recette !

dimanche 21 mars 2021

Sirop de violettes

Bonjour,
juste avant que la neige ne réapparaisse, j’avais fait une cueillette de violettes dans le jardin. Je voulais tester cette recette de sirop vue sur le site marmiton. Juste une petite quantité pour voir le résultat, eh bien il est plutôt pas mal mon sirop. J’ai été séduite par la jolie couleur qui est je vous l’assure naturelle !le goût est un peu discret mais délicieux. Pour aromatiser une crème ou un gâteau ou bien à l'apéritif comme un kir ou simplement en sirop dans un verre d'eau pour se rafraichir !
 
Alors à vos tabliers !

Préparation :10 min. repos : une nuit. cuisson : 7 min.

 50 fleurs de violettes sans les tiges - 1/ citron bio - 125 g de sucre en poudre - 12,5 cl d'eau




Rincer les violettes sous l'eau froide et les sécher sur du papier absorbant. Les déposer dans un bol avec le jus de citron. Les écraser un peu. couvrir pour une nuit de macération.



Dans une passoire au dessus d'une casserole, filtrer les fleurs et récupérer le jus de macération. Bien presser pour ne pas en perdre.





Ajouter le sucre et faire cuire à feu trés doux pendant 7 minutes.


 
Verser dans une  petite bouteille stérilisée ou un bocal. C'est prêt.
Rien que pour la couleur, j’adore !
Merci de votre visite
 .N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sur la recette !
 

vendredi 19 mars 2021

Salade de pissenlits lardons et œufs durs

 Bonjour,

Ramassez les jeunes  pousses de pissenlits pour en faire une salade et un vrai bonheur. Une bonne sortie en plein air et un régal dans l’assiette avec des lardons et croûtons ! Mais attention n’allez pas les ramasser en bordure des chemins, ou dans les parcs. Choisissez les champs où vous êtes certain qu’il n’y a pas eu de traitement, profitez-en car la saison et courte. Ensuite les champs se couvrent de jolies fleurs jaunes faites-en  du miel de fleurs de pissenlits j’ai réalisé la recette l’année dernière vous la trouverez  ici.

Alors à vos tabliers !


 
 
 
Une cueillette de pissenlits pour deux - 2 oeufs durs - 100 g de lardons -1 poignée de  croûtons maison - 1gousse d'ail - 2 cuil à soupe d'huile d'olive - 1 cuil à café de moutarde -1 cuil à café de vinaigre  - sel - poivre.
 

Faire cuire les  œufs durs 9 min à partir de l'ébullition, 6 min si vous les préférez mollets. Les rafraîchir dans de l’eau froide. Lavez les pissenlits dans de l’eau vinaigrée pour enlever les petites bêtes. Rincez dans plusieurs eaux et essorez. Faire rissoler les lardons dans une poêle sans graisse et réserver. Frottez des tranches de pain avec une gousse d’ail et les passer sur le gril du four ou au grille-pain. Coupez les en croûtons. Réservez avec les lardons dans un saladier préparé la vinaigrette avec la moutarde l’huile d’olive le vinaigre sel et le poivre. Réunir les éléments dans le saladier mélangez et ajouter les œufs durs quelques brins de persils et déguster. 

 




Merci de votre visite
 .N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sur la recette !

mardi 16 mars 2021

Pain de mie maison

Bonjour,

Faire soi-même son pain de mie, c’est simple il vous faut juste de bons ingrédients. À la base, une bonne farine est indispensable et de l'eau filtrée. Je suis fière du résultat pour mon premier pain de mie et je vous le présente, rien à voir avec le pain de mie industriel J'ai fait la cuisson dans un moule en terre cuite à défaut de ce joli moule spécial pain de mie, le rendu n’est pas si mal et comme il me restait de la pâte j'ai fait un mini-pain à l'ail des ours pour un apéritif. J’ai trouvé la recette sur le  blog de cook-shop, avec quelques modifications de ma part. Moins de beurre et je ne mélange pas la levure au lait, elle va directement dans le fond du robot avec la farine. 

Alors à vos tabliers !


 Pour un pain d’environ 20 tranches.

450 g de farine T 55 - 1 cuil. à café de sel - 1 cuil. à soupe de sucre - 175 g de lait entier à température ambiante - 125 g d'eau filtrée - 15 g de levure fraiche - 50 g de beurre.

Émiettez la levure dans la cuve du robot. Ajouter la farine, le sel, le sucre puis l'eau et le lait. Pétrir à petite vitesse pendant 10 minutes. Ajouter le beurre en morceaux puis continuer le pétrissage 10 minutes. Couvrir avec un torchon propre et laisser pousser dans un endroit chaud jusqu'à ce que la pâte  double de volume. 



 

Dégazer la pâte et sur votre plan de travail fariné façonner un cylindre de la taille de votre moule. Graisser votre moule et déposer le cylindre dans votre  moule beurré. Laissez pousser à nouveau une vingtaine de minutes. Enfourner le moule dans le four chaleur tournante pendant 30 mn environ à190°

 Démouler et laisser refroidir sur une grille avant de détailler les tranches. Se conserve parfaitement bien quelques jours dans un film alimentaire.




bbb


Merci de votre visite
 .N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sur la recette !


samedi 13 mars 2021

Mont d’or et gressin au sésame

Bonjour,

il commence à pleuvoir, il fait gris et la neige arrive ! C’est le retour des giboulées de Mars. Alors une recette à base de fromage fondu pour se réchauffer et terminer l’hiver et tout indiqué. Avec des gressins pour tremper dedans. Que du bonheur ! Des arômes boisés, une pâte onctueuse et coulante à la cuisson, le Mont d’or est présenté dans une jolie boîte en épicéa c’est de là que lui vient ce goût si subtil. Fabriqué du mois août à mars avec le lait cru des vaches Montbéliarde ou Simmentals françaises il est Protégé par une AOP, ce fromage est 100% jurassien ! Savourez- le avec des pommes de terre et du jambon cru.

Alors à vos tabliers ! 



Préparation : 5 mn. Cuisson 40 mn.

1 Mont  d’or dans sa boîte - 4 tranches de jambon cru - 5 gressins au sésame - 5 cl de vin blanc - 1 gousse d’ail - poivre du moulin - quelques feuilles de sauge - 10 pommes de terre

Lavez les pommes de terre  avec la peau et les mettre à cuire dans un grand volume d’eau salée 30 mn suivant la grosseur de celles -ci.


Coupez le jambon cru en lamelles et enroulez- le autour des gressins. Faites un trou au centre du Mont d’or ajoutez le vin blanc et la gousse d’ail dégermée, un tour de moulin à poivre et les feuilles de sauge sur le dessus.fermez le Mont d’or avec le couvercle et protéger le fromage  de papier aluminium enfournez pour vingt-cinq minutes environ à 200. Sortez le Mont d’or  du four au dernier moment.servez- le à la cuillère. Trempez les gressins dans le fromage chaud pour l’apéritif. Avec des pommes de terre comme moi au dîner avec une salade. Régalez-vous !


Merci de votre visite
 .N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sur la recette !


vendredi 12 mars 2021

Pesto à l'ail des ours

 Bonjour, 

Le printemps et presque là et l'ail des ours embaume les sous-bois. Voici  une nouvelle recette de pesto sans tomates séchées cette fois. Si la recette vous intéresse vous pouvez la retrouver ici ainsi que les galets d'huile parfumée à l'ail des ours. La saison commence avec de l'avance cette année pourtant nous sommes en altitude. En principe il pointe le bout de son nez en mars et les fleurs blanches apparaissent en avril- mai. D'autres recettes vont suivre car j'aime vraiment cette petite herbe sauvage également appelée ail sauvage ou ail des bois une plante vivace que nous avons plaisir à redécouvrir, cueillir et cuisiner à chaque printemps. Pour cette recette j'ai pris les proportions sur le blog Isabelle et j'ai multiplié par deux pour congeler ma préparation dans des petits contenants. Le pesto est parfait bien équilibré, merci Isabelle.

Et n’oubliez pas, ne prélevez dans la nature seulement ce dont vous avez besoin pour votre recette !

 

 Alors à vos tabliers !


 

100 g de feuilles d'ail des ours - 100 g de parmesan extra fraîchement râpé  -  50 g de poudre d’amande - 160 g d'huile d'olive extra vierge - poivre du moulin.

 

  Laver avec précaution  les feuilles d'ail des ours dans de l'eau vinaigrée, rincez-les et séchez-les. Retirez la tige centrale coupez-les en  morceaux les mettre dans le bol du  robot avec l'huile, mixer par à coup pour ne pas chauffer la préparation, ajouter la poudre d'amande et le parmesan fraichement râpé, le tour de moulin à poivre. Mixer à nouveau, votre pesto est prêt.À utiliser sur des tartines apéritives, dans la fabrication de pain maison et bien sûr  sur un bon plat de pâtes. Avec des gressins au sésame, j'adore ce petit goût salé qu'il apporte dans les préparations




Merci de votre  visite
 .N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sur la recette !
 




mercredi 10 mars 2021

Petit cake à huile d’olive et graines de pavots

Bonjour,

Voici des Petits gâteaux bien sympathiques pour le goûter. Les graines de pavots garnissent souvent les pains, les bagels ou autres biscuits apéritifs et les mettent en valeur. En plus de leurs bienfaits pour la santé elles sont jolies, en ajouter une petite quantité donne un goût de noisettes à vos préparations sucrées ou boulangères et le citron fait merveille avec les saveurs de  l'huile d'olive 

Alors à vos tabliers !


 

Préparation :35 mn. Repos : 1h. Cuisson 15 à 18 mn

Pour 12  cakes : 145g de farine T 55 - 3 g de levure chimique - 1 pincée de sel -  50 g d’oeuf (1 oeuf environ) - 155 g de sucre en poudre - 8 cl d’huile d’olive -10 g de zeste de citron râpé - 1 grosse pincée de graines de pavot - 11 cl de lait - moule en silicone alvéolée genre minis  kouglofs

Tamisez ensemble la farine,la levure et le sel dans un bol et mélangz bien. Dans un autre bol, fouettez l'oeuf et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et fasse le ruban. Mélangez l'huile d'olive, le zeste de citron, les graines de pavot et le lait séparément.

Mélangez l'huile d'olive au mélange oeufs-sucre puis incorporezles ingrédients secs.Versez dans un récipient et laissez reposer au moins 1 heure au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 180°(th 6). Sortez la pâte du réfrigérateur et remplissez les alvéoles de vos moules au trois quart. Faites cuire de 15 à 18 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée. Sortez du four, démoulez les gâteaux en les retournant sur une plaque et badigeonnez-les avec un pinceau d'une  cuillère de confiture d'abricot ou coing fondue. Conservez deux jours dans un récipient hermétique.

 

 

Inspiration  William & Suzue Curley

Merci de votre visite
 .N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sur la recette !



 

samedi 6 mars 2021

Cheesecake citron vert, framboises

Bonjour,

Voilà un dessert qui fait son petit effet sur la table. Je l’ai préparé  pour la première fois hier soir, car  avant d’y avoir goûté je pensais que ce dessert était un peu lourd mais pas du tout. Quelques gâteaux bretons pour le fond, un citron vert et son zeste de la crème entière et voilà ! Le petit plus est qu’il  est sans cuisson, sans gélatine et vous pouvez le préparer la veille.Le citron vert apporte beaucoup  de fraîcheur et de légèreté  au fromage philadelphia

Alors à vos tabliers !

 


Préparation :  40 mn. Repos : 1 nuit au frais

Pour 2 personnes : 60 g de biscuits type palets bretons - 12 g de beurre - 1 pot de 150 g de fromage philadéphia - 1 citron vert et son zeste - 1 c à s de sucre - 15 cl de crème fraîche entière à 30% de matière grasse  - quelques framboises pour le décor
 
 
Mettez vos biscuits dans un sac plastique congélation, écrasez-les avec votre rouleau à pâtisserie afin de les réduire en miettes. Faire fondre le beurre et versez- le sur le biscuit émietté. Dans 2 cercles à pâtisserie déposez une couche de biscuits dans le fond, tassez bien avec une cuillère. Mettez au frais une demi- heure. Pendant ce temps, versez le fromage frais dans un saladier, fouettez-le avec le sucre  le jus et le zeste de citron vert pour obtenir une consistance souple, réservez au frais. Fouettez la crème en chantilly mais pas trop ferme, ajoutez la délicatement au fromage philadelphia. Versez dans vos cercles, lissez la surface, mettez au frais pour la nuit.
 
Le lendemain passez la lame d’un couteau autour du cercle et pousser délicatement sur le dessus du cheesecake avec un poussoir. Décorez votre gâteau avec des zestes de citron vert et quelques framboises
 
Et voilà un joli dessert. Régalez-vous !

Une recette du magazine à table

Merci de votre visite
 .N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sur la recette !
 


jeudi 4 mars 2021

Salade de lentilles aux harengs fumés

 Bonjour,

Aujourd’hui je vous propose une entrée pleine de fraîcheur l’association des lentilles, de la pomme et du filet de hareng fumé.Un poisson que nous adorons tout  comme la salade tiède de haddock ici avec des pommes de terre tièdes ou en salade avec une sauce moutarde à l'ancienne. On le sait, certains aliments contiennent du <bon gras> les omégas 3 que l’on trouve dans les poissons comme les filets de harengs péchés dans les eaux froides. Accompagnée d’une salade de lentilles, une légumineuse  riche en fibres et minéraux rassasiante en plus d’être économique. Bref, une salade complète, saine et facile à préparer. 

Alors à vos tabliers !


 

Préparation : 20 mn. Cuisson : 25 mn.

Il vous faut pour 4 personnes: 4 filets de harengs fumés label rouge - 2 pommes pink lady - 2 endives - 1 gros oignon rouge - 250 g de lentilles vertes.

Pour la vinaigrette : 2 c à s de moutarde à l’ancienne - 2 c à s d’huile d’olive -1 c à s de vinaigre de cidre - poivre du moulin. Ne pas saler votre vinaigrette car le hareng est salé naturellement.

Rincez les lentilles, couvrez-les d'eau froide puis faites-les cuire comme indiqué sur le paquet (25 minutes) à feu doux. Egouttez-les.

Émincez les endives et l'oignon, coupez une pomme en petits morceaux, gardez la deuxième pour la décoration. Coupez les filets de harengs en tronçons et l'oignon rouge en fines tranches. Fouettez les ingrédients de la vinaigrette, le vinaigre, la moutarde, l'huile d'olive et le poivre du moulin dans un saladier. Joindre les lentilles et les quartiers de pomme à la vinaigrette.Terminez par les harengs, l'oignon émincé et l'endive. Décorez votre plat avec les quartiers de la deuxième  pomme.

Régalez vous !

 




Merci de votre  visite
 .N’hésitez pas à me laisser vos commentaires sur la recette !

 

lundi 1 mars 2021

Croustade de pommes à l’orange et au cointreau

Bonjour, 

J’adore cette recette de croustade aux pommes pâtisserie du sud-ouest de la France. Pour simplifier la recette j’ai utilisé  de la pâte filo.Une recette vraiment facile et rapide, il suffit juste de choisir la bonne variété de pomme ! la boskoop avec  sa chair ferme et parfumée et bien appropriée pour cette recette de croustade. La Canada, pour  son goût acidulé et pour finir la golden douce et sucrée feront très bien l’affaire . Pour plus de saveur choisissez différentes variétés. Si vous disposez d’un peu de temps devant vous, préparez votre cuisson des pommes la veille elles vont s’imprégner du mélange sucre, orange, Cointreau. Régalez- vous !

Alors à vos tabliers !




Préparation : 40 mn repos: 2 h au frais. Cuisson : 45 mn.

1,5 kg de pommes boskoop et/ ou Canada/ golden - 15 cl de Cointreau - 1 paquet de pâte filo ou feuilles de brick - 150 g de beurre fondu - 100 g de sucre - le zeste d’une orange bio - 30 g de sucre cassonade - 1 gousse de vanille - 1 poignée de pistaches.




Ébouillantez le zeste d’orange. Pelez et épépinez les pommes, coupez- les en tranches.Mélangez la pulpe de la gousse de vanille grattée avec le sucre cassonade.Dans une poêle bien beurrée faites dorer les quartiers de pommes avec le sucre vanillé, ajoutez le Cointreau et le zeste d’orange. 15 mn à petit feu. Laissez refroidir et entreposez 2 H au frais.

Faites fondre le beurre restant. Au pinceau, badigeonnez le fond d’un moule à tarte et disposez 4 feuilles de filo, en les faisant largement dépasser du bord du moule. Saupoudrez de sucre. Garnissez avec les pommes égouttées et les zestes d’orange, en retirant la gousse de vanille. Parsemez de pistaches concassées.Rabattez les bords de la pâte qui dépassent vers le centre. Couvrez les pommes avec 3 feuilles de pâte filo froissées, pour donner du volume et du croustillant. 





Préchauffez le four à 250 (th 8/9) avec, à l’intérieur une plaque de cuisson placée dans le bas du four. Enfournez la croustade  sur la plaque chaude et baissez la température à 200 (th 6/7). Laissez cuire 25 mn en surveillant la coloration. Décorez de pistaches et d’un voile de sucre glace.

Source: magazine régal 2016
.